Jean Gruault

par Lamara Leprêtre-Habib

Jean Gruault, Alain Resnais, Nicole Garcia, Roger Pierre

Jean Gruault, Alain Resnais, Nicole Garcia, Roger Pierre

La mort de Jean Gruault, scénariste
(1924 – 2015)

     Aujourd’hui que ce destin est au moins aux trois quarts accompli, qu’en est-il ? Qu’en est-il, cinquante ou soixante ans plus tard, lorsqu’au lieu de regarder vers l’avenir, je me tourne vers le passé ? Etais-je tout à fait le même hier, il y a un an, dix, vingt, trente et plus ? Eh bien, non !

     Je est non seulement un autre, comme dit l’Autre, mais plusieurs. Nous verrons lesquels.

     Les vestiges de mes tribulations passées, objets perdus et retrouvés, souvenirs fugaces, lettres, photos, coquillages, manuscrits, coupures de presse, fiches de paye ou feuilles d’impôts, veilles affiches, vieux bouquins, vieux jouets, vieux pulls, vieux regrets, vieilles maisons, vieux amis, vieilles conneries, si touchants soient-ils, finissent pas me laisser froid. Ils évoquent un disparu (ou deux, ou trois) dont les maigres débris sont éparpillés çà et là dans les mémoires de ceux qui l’ont connu. Je considère ce qu’il en reste dans la mienne avec curiosité, une sympathie mélangée, le détachement de l’archéologue examinant les reliques d’une civilisation oubliée. Cela donne une figure assez vague qui se confond presque, aujourd’hui, avec celle tout aussi imprécise de ce double à qui je prêtais, dans mes premières années, des aventures improbables mais pour moi ni plus ni moins réelles à l’instant précis où j’écris ces lignes (au fait : est-ce bien moi qui les écrits ?) que celles qui me seraient, si j’en crois les témoins (mais doit-on les croire ? ), effectivement arrivées. 

     Le passé n’existe pas. Il faut l’inventer.

(Jean Gruault, Ce que dit l’autre, Paris, Julliard, 1992)

1957 – Les Surmenés de Jacques Doniol-Valcroze (acteur)
1958 – Paris nous appartient de Jacques Rivette
1961 – Vanina Vanini de Roberto Rossellini
1962 – Jules et Jim de François Truffaut
1963 – Les Carabiniers de Jean-Luc Godard
1965 – La Redevance du fantôme de Robert Enrico
1967 – Suzanne Simonin, la Religieuse de Diderot de Jacques Rivette
1969 – L’Enfant sauvage de François Truffaut
1971 – Les Deux Anglaises et le Continent de François Truffaut
1975 – L’Histoire d’Adèle H. de François Truffaut
1978 – La Chambre verte de François Truffaut
1979 – Les Soeurs Brontë d’André Téchiné
1980 – Mon oncle d’Amérique d’Alain Resnais
1983 – Les Années 80 de Chantal Akerman
1983 – La vie est un roman d’Alain Resnais
1984 – L’Amour à mort d’Alain Resnais
1985 – Mystère Alexina de René Féret
1986 – Golden Eighties de Chantal Akerman
1989 – Australia de Jean-Jacques Andrien
1995 – Belle Epoque de Gavin Millar

(20 juin 2015)

Publicités