« La nuit artificielle »

Mois : février, 2014

Django Unchained, de Quentin Tarantino, 2013

Publicités

Twelve Years a Slave, de Steve McQueen

 Sans titre 2
LA VIOLENCE (« GONFLEMENT DU REPRÉSENTÉ »)Sans titre 5

Il y a un an sortait en France Django unchained de Quentin Tarantino. Au milieu de ce beau film, jubilatoire par les libertés qu’il s’autorisait à l’égard de la représentation classique du passé national américain, une scène venait momentanément troubler le propos du cinéaste (ici). On y voyait le marchand d’esclaves Calvin J.Candie (Leonardo DiCaprio) forcer deux hommes noirs à se battre jusqu’à ce que l’un provoquât la mort de l’autre, ce qui ne manquait pas d’arriver au bout d’une séquence particulièrement dérangeante. Quentin Tarantino s’y révélait subrepticement dans un rapport plus ambigu qu’il ne paraissait à ce qu’il dénonçait : à savoir la traite négrière. L’espace d’un instant, la mise en scène de la séquence oubliait de se subordonner au regard du bourreau DiCaprio, et les images de lutte à l’écran trahissaient la présence d’un œil captivé par le spectacle. Lire la suite »